L'Ecureuil

Aller en bas

L'Ecureuil

Message par yvan le Sam 26 Jan - 12:58

Malgré tout mon savoir et ma rapidité,
Je n’ai pu retenir ta vie
Dans mes mains, au milieu de ces tôles froissées,
Fermant les yeux, tu es partie.
Quand tu m’as demandé : « Comment vont mes enfants? »
Seuls les mots : « ils sont là » sont venus.
Je n’ai pas pu te dire le drame de l’instant :
Pour eux déjà, la mort était venue.

Tu m’as parlé alors de ta petite vie
Juste pour ne pas t’endormir :
Ta maison, tes enfants, ton merveilleux mari.
Je n’ai pas pu te retenir.

Après l’intervention, de retour en caserne,
Nous avons parlé de tout ça ;
C’est pour décompresser, évacuer la peine
De n’avoir pu faire mieux que ça.

Mais bien caché au fond d’un coin de ma mémoire,
Je reverrai encore tes yeux
Se fermer doucement sur mon grand désespoir
De ne faire que de mon mieux.

Mais la vie suit son cours et demain d’autres peines
M’appellerons à leur chevet.
J’y mettrai mon savoir, mes doutes et mes haines
Pour faire encore mieux. Je promets.

Henry BERNARD
avatar
yvan
Admin

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum